Visite de Bruxelles

On profite d’être proche de la Belgique (et d’avoir un ami Belge sachant nous guider) pour faire une petite visite de la capitale.

La première journée était bien courte et pluvieuse. Passage obligé devant le Manneken-Pis, qui est riquiqui et bien moins drôle que la non-officiel Jeanneke-Pis.
Visite de la grande place, où l’hotel de ville se dresse majestueusement au milieu des batiments qui n’ont rien à lui envier.

Après une boisson chaude au musée de la bd, indiqué par Gaston, on termine sur une vue de bruxelles de nuit avec l’atomium en toile de fond.

Lendemain matin, direction l’Atomium pour voir cela de plus prêt … Ca claque. Remis à neuf il y a deux ans, c’est vraiment majestueux et impressionnant. On n’a malheureusement pas pu se balader au travers des batiments de l’exposition universel de 1958. Tant pis.

Petit tour rapide dans une église très récente, qui du ciel paraissait très joli mais une fois au sol est d’un gout limite et sans une once d’âme. On se remet de cela devant une restauration locale, la meilleure baraque à frites Bruxelloise.

On finit notre circuit par le titanesque palais de justice, en travaux depuis 20 ans, la place godefroiy-de-bouillon, le musée de la musique (ou des instruments de musique), une boutique « Côte d’Or » et l’église des Sablons.

Deux demi-journée très culturelle grâce à notre « guide » et qui donne envie d’y retourner quand tous les arbres et parcs seront en fleur, au printemps.

Nara, le plus grand buddha et les messagers de dieux

Comparé à Kyoto, Nara a su préserver son aspect « traditionnel », ce qui la rend des plus charmantes.

En se promenant, on se met très rapidement à rencontrer des daims, jusqu’à en voir des dizaines en plein milieux des visiteurs des lieux. Considéré comme les messages des dieux, ils ont quartier libre dans la ville 🙂

Yukie nous a guidé jusqu’au temple Todaiji avec son « plus grand » Buddha du Japon. Je dis « plus grand » parce que c’était au moins le deuxième « plus grand » qu’on voyait, alors bon 🙂
On s’est ensuite « perdu »  dans différents temple, sanctuaire  – et voir le plus grand arbre de la region – et petites rues pour y gouter et savourer les fameux Okonomi-yaki et autres dessert au haricot rouge sucré et glace au thé vert … très spécial.

Les 1368 marches de Kotohira et le plus petit chateau du Japon

Dans la ville de kotohira (région de Kagawa), il y a, entre autres, une série de sanctuaires placés dans la montagne. Il faut parcourir les 1368 marches (d’après David, j’ai pas compté) avant d’arriver au dernier sanctuaire.

La montée n’est pas si compliqué que cela car ce n’est pas 1400 marches d’un coup mais espacé par les sanctuaires et des séries de plats. Pour les fénéant, il est encore plus simple de monter en « chaise à porteur » 🙂

Après cette longue escapade, on s’est rendu à Marugame où culmine les plus grands remparts du Japon pour le plus petit château. Le contraste est assez rigolo 🙂

8 jours à Tokyo

Quelques images de Tokyo lors de notre passage au Japon.

Personnellement j’ai beaucoup apprécié cette ville constitué de quartier ou village très différents. Chaque quartier ayant ses spécialités (nourriture,  festivals, commerces, …), il faudrait plus d’une vie pour en faire le tour et même si c’était possible, tout aurait changé d’ici là.

Si vous êtes pas loin de la gare de Ueno, vous pouvez sans hésiter aller manger chez Haru. Il cuisine les Udon comme sa grand-mère lui a appris, et elle lui a très bien appris 🙂

Un grand merci à David pour sa  journée tokyo-safari et ses précieux conseils. A Miechie pour ses tempura maison et ChiYin pour toute son aide durant notre séjour.

ChiYin